Accueil » Conseils vie de couple » Relation libre : comment ce couple fonctionne-t-il ?

Relation libre : comment ce couple fonctionne-t-il ?

Relation libre : comment ce couple fonctionne-t-il ?

Si vous avez entendu parler d’une relation libre, vous vous demandez peut-être ce que c’est exactement. La relation libre est une situation où les partenaires ont des rapports sexuels ou affectifs avec plusieurs personnes, sans être monogames ou engagés l’un envers l’autre.

Ce mode de relation existe depuis longtemps et est maintenant de plus en plus répandu, notamment chez les jeunes, qui estiment que cette pratique convient mieux à leur style de vie.

Une “relation libre” est une forme de partenariat impliquant deux personnes qui acceptent de partager une connexion physique et émotionnelle sans se lier à des engagements ni à des engagements à long terme.

Les relations libres peuvent être considérées comme des formes d’engagement plus insouciantes et plus subtiles entre les partenaires. Les partenaires qui choisissent ce type de relation y voient souvent un engagement à partager leur temps et leurs ressources.

Le partage à quatre niveaux est nécessaire pour une relation libre Selon différentes recherches, par exemple l’étude de 2004 menée par le chercheur américain Scott Stanley et ses collaborateurs, les relations libres peuvent être positives si elles sont clairement définies et communiquées entre les partenaires.

Des indices suggèrent que les individus impliqués dans des relations libres peuvent bénéficier d’un sentiment de joie et de satisfaction qui les aide à se sentir plus à l’aise et à libérer leurs émotions et leurs désirs.

Comment une relation libre fonctionne-t-elle ?

Les bases d’une relation libre sont très simples et comprennent un accord relatif à la non-exclusivité : les partenaires acceptent le fait qu’ils ne sont pas fidèles l’un à l’autre et peuvent avoir des rapports intimes avec d’autres personnes, tout en s’engageant à être honnêtes et ouverts sur leurs relations.

Ce type d’accord peut être spécifique : par exemple, les partenaires peuvent se limiter à des relations passagères ou bien, ils peuvent choisir de ne pas avoir de relations intimes avec certaines personnes.

Selon une étude de 2017 publiée dans le journal ” Psychology and Sexuality “, les principaux facteurs qui favorisent l’adoption d’une relation libre sont : le besoin de liberté personnelle ; la crainte de l’attachement ; le manque de temps pour s’engager pleinement dans une relation et une plus grande ouverture à l’expérimentation.

Quelles sont les règles de la relation libre ?

Une relation libre ne se limite pas à l’acceptation de la non-exclusivité : il est important d’établir plusieurs règles pour s’assurer que l’expérience est agréable pour tous les partenaires impliqués. Voici quelques principes généraux pour une relation libre :

  • Il est important d’être complètement honnête et ouvert avec les autres partenaires et avec votre partenaire primaire.
  • Respectez les limites et les désirs des autres partenaires et de votre partenaire primaire.
  • Prenez soin de votre santé et de celle des autres (utilisez toujours des préservatifs pour les relations sexuelles).
  • Soyez conscient de vos propres sentiments et communiquez-les clairement.
  • Respectez toujours le fait que les partenaires de votre partenaire primaire sont leurs affaires et ne les enquêtez pas sur leurs relations.
  • Ne vous attendez pas à ce que votre relation soit permanente ou que votre partenaire primaire réponde à tous vos besoins.
  • Ne forcez jamais votre partenaire à faire ce dont il ne veut pas s’engager.

En suivant ces règles de base, une relation libre peut être une expérience agréable et sûre, et peut même être très satisfaisante pour toutes les parties impliquées.

Percevoir la différence entre un couple libre et une relation sans engagement

Bien que les relations libres soient une forme relativement nouvelle et non conventionnelle de relation, elles se distinguent sensiblement d’une relation plus conventionnelle caractérisée par un engagement à long terme.

Les relations sans engagement sont généralement conçues pour être courtes et n’exigent pas de monogamie de la part des partenaires. Les relations sans engagement sont perçues comme plus simples par rapport à celles impliquant un engagement à long terme, émotionnellement et financièrement.

Selon l’étude de 2014 réalisée par le docteur John Grohol, un psychologue à but non lucratif, certaines personnes vont même jusqu’à considérer le libre-service comme une forme non conventionnelle de relation.

Cependant, les relations libres n’impliquent pas de promesse d’engagement à long terme et exigent plus de prise de conscience et de communication entre les partenaires. Les partenaires sont tenus de clarifier leurs intentions et leurs attentes afin d’assurer que chacun est satisfait des compromis.

Expliquer le concept de la consommation libre

Le concept de “consommation libre” a été popularisé dans les années 2000 par l’écrivain et chercheur américain Jacquelyn Allison. Allison, qui a exploré l’impact de la consommation sur les relations, explique que le concept de “consommation libre” s’applique à un type de relation où les partenaires préfèrent accepter les conséquences potentiellement négatives sans chercher à se faire des promesses inutiles.

Selon Allison, le libre-service fonctionne sur le principe de l’engagement à s’engager, ou d’un engagement à accepter sans se lier à des engagements contraignants. Cette forme de relation offre à chaque partenaire la possibilité de s’engager sans être limité par des obligations, une loyauté ou un engagement à long terme.

En acceptant les conséquences et en restant conscient des limites personnelles de chaque partenaire, les couples sont en mesure de bénéficier d’une relation plus équilibrée basée sur leur présence commune et leur compréhension mutuelle.

Comment proposer une relation libre à son partenaire ?

La relation libre est une forme de relation entre deux personnes qui souhaitent se donner l’espace pour s’investir dans leur propre vie et leur propre développement personnel.

Elles choisissent d’être plus ouvertes et transparentes sur leurs interactions et échanges, et évitent une dépendance excessive ou exclusive vis-à-vis de l’autre.

Un tel rapport est considéré comme étant plus sain et sûr que la monogamie traditionnelle, car il réduit la jalousie, encourage le consentement entre les partenaires et lèvre les restrictions de la monogamie.

Comprendre son partenaire

Avant de proposer une relation libre à quelqu’un, il est important de s’assurer que le partenaire comprend ce que cela signifie et ce que son rôle sera dans une telle relation.

Une discussion ouverte avec le partenaire est donc nécessaire pour se comprendre mutuellement et s’assurer que tous les deux comprennent ce à quoi ils s’engagent.

Points à aborder pour se comprendre : l’engagement des deux partenaires, le temps consacré à la relation, les attentes à avoir envers l’autre, ce que les deux partenaires sont autorisés à faire et le consentement entre les partenaires.

Privilégier une autonomie et l’indépendance

Le fait de proposer une relation libre est aussi une façon de protéger l’autonomie et l’individualité, tout en gardant le souvenir que la relation fonctionne mieux si les deux parties respectent et soutiennent l’autonomie de l’autre.

Par conséquent, il est important de se rappeler que malgré le niveau d’intimité et de connexion partagé, il doit y avoir une limite à ce qui peut être fait dans la relation afin que la liberté et l’indépendance de chacun soient préservées.

Valeurs et communication dans le couple

Une autre partie importante du travail à accomplir lorsqu’il s’agit de proposer une relation libre est de parler de valeurs. Par exemple, l’honnêteté et la confiance sont des valeurs essentielles à une telle relation et devraient être mises en avant lors de la discussion.

La communication est également essentielle et il est important de s’assurer que les deux partenaires se parlent et discutent fréquemment. La communication et l’ouverture peuvent aider à prévenir les problèmes et à s’assurer que les deux partenaires sont satisfaits de la relation.

Polyamour vs relation libre : quelle est la différence importante à savoir ?

Le polyamour et le couple libre sont deux styles de relation qui sont souvent confondus et qui ont à faire avec l’intimité et le partage de nombreux aspects de votre relation. Cependant, il existe quelques différences subtiles qui font que ces relations sont différentes.

Polyamour

Le polyamour est une forme de relation qui reconnaît et accepte plus d’une relation romantique et intime à la fois. Bien que les individus impliqués puissent partager des intérêts communs et des expériences avec chacun des partenaires, le polyamour n’est pas nécessairement considéré comme une forme d’utilisation.

L’objectif du polyamour est de construire des relations plus profondes et significatives à travers le soutien mutuel et la communication.

Couple libre

Un couple libre se compose également de plus d’un partenaire, mais la différence entre le polyamour et le couple libre est que ce dernier est plus orienté vers la sexualité, avec le but principal d’explorer les choix sexuels des personnes impliquées ensemble.

Dans le couple libre, les personnes impliquées recherchent généralement des relations à court terme ou des relations ouvertes pour s’amuser. Les partenaires sont libres d’explorer les limites de leurs relations avec des tiers et de définir leurs propres règles et limites.

La différence fondamentale

La différence fondamentale entre le polyamour et le couple libre est l’accent mis sur les niveaux de connexion entre les partenaires. Dans le polyamour, les partenaires sont plus engagés et impliqués dans leurs relations et font souvent des choix pour des personnes avec qui ils développent une connexion plus intime.

Dans le couple libre, les partenaires choisissent leurs associés en fonction de leurs intérêts sexuels et de leurs limites, mais ils ont moins de connexion avec chacun d’eux. Pour conclure, le polyamour et le couple libre sont deux formes de relations qui peuvent être pratiquées de manière sécuritaire et consensuelle lorsque les règles et les limites sont définies.

Relation libre et polyamour : vers une nouvelle vision de l’amour

Lorsqu’il s’agit de comprendre comment fonctionne une relation libre, il est intéressant de se référer au polyamour et à son manuel pour aimer plusieurs personnes à la fois. La relation libre se distingue par le fait que les partenaires ont convenu de permettre des relations en dehors de leur partenariat principal, tout en maintenant une base solide de confiance, de communication et de respect mutuel.

Le polyamour, quant à lui, est une approche qui permet d’explorer et de développer des relations amoureuses et intimes avec plusieurs personnes simultanément. Le manuel du polyamour offre des conseils pratiques pour gérer ces relations multiples, en mettant l’accent sur la communication ouverte, l’honnêteté et le respect des limites de chacun.

Dans une relation libre, les partenaires peuvent créer des accords spécifiques pour soutenir leur engagement mutuel tout en explorant d’autres relations. Il est important de reconnaître que ces types de relations nécessitent un travail constant sur la communication, la gestion des émotions et le respect des besoins et des désirs de chacun.

En comprenant les principes et les dynamiques du polyamour, on peut mieux comprendre le fonctionnement d’une relation libre et envisager des approches alternatives pour l’amour et l’intimité.

Conclusion

En fin de compte, une relation libre peut être une option satisfaisante pour les personnes qui veulent explorer leur sexualité et leur identité sans se sentir coincées dans des rôles de couple plus traditionnels.

Cependant, il est important de comprendre que chaque personne et chaque relation sont uniques et différentes et que le bon arrangement peut être différent pour chaque personne. Les données suggèrent que la confiance et la communication sont des éléments clés de toute relation saine, que ce soit le type de relation libre ou non.

Malheureusement, peu d’études ont examiné la composition exacte d’une relation libre, car elles restent encore taboues dans de nombreux pays. Cependant, dans votre cas particulier, il vous incombe de décider si le style de relation libre vous convient.

Comprenez que le type de relation libre se prête mieux aux personnes sécurisées, qui partagent des objectifs communs et une connexion émotionnelle, plutôt qu’à la seule exploration physique et sexuelle. Si vous vous sentez prêt à entrer dans une relation libre, assurez-vous de régler vos attentes et de parler franchement de vos sentiments et de vos limites à vos partenaires.

Une étude de 2009 réalisée par le psychologue du couple et auteur Dr. Tammy Nelson a même révélé que les personnes impliquées dans des relations non exclusives considèrent souvent la confiance et l’honnêteté et se sentent plus satisfaites par leur relation lorsque ces sentiments sont présents.

En fin de compte, la relation libre peut être une excellente option pour vous, à condition que vous y entriez en considérant vos propres limites, vos valeurs et vos objectifs. Il est important d’évaluer vos besoins et votre confort avant de vous engager dans une relation libre et d’être honnête avec vous-même et avec vos partenaires.

Avez-vous une bonne idée de ce que vous recherchez et de ce que la relation signifie pour vous ? Quel est votre plus grande préoccupation si vous entrez dans une relation libre ?