Accueil » Sexualité » Comment utiliser un gode à la perfection ?

Comment utiliser un gode à la perfection ?

Comment utiliser un gode

Vous venez d’acheter un gode ou envisagez d’en acheter un ? Vous vous posez peut-être cette question : « comment bien se servir de ce gode ? » Ce n’est pas quelque chose qui peut être appris dans un programme d’éducation sexuelle.

Dans ce guide, vous trouverez toutes les informations dont vous avez besoin pour utiliser les godes avec confiance et plaisir. Son but est de s’assurer que vous êtes soutenu dans ce voyage d’exploration sexuelle. Et même si vous avez l’habitude d’utiliser un gode, vous pouvez trouver de nouvelles astuces que vous ne connaissez pas encore.

1. Privilégier le choix de son gode

Bien entendu, le gode est un objet personnel et nous ne le prêtons pas. Ainsi, prenez le temps de choisir, de comparer et de discuter des modèles qui vous plaisent. Vos amies peuvent vous prodiguer de bons conseils et vous aider à vous familiariser avec ce produit particulier.

Votre choix de gode détermine également les utilisations possibles. Inspirés de formes plus ou moins réalistes, les godes peuvent être utilisés pour une insertion anale ou vaginale. Il existe différents matériaux pour fabriquer un gode: silicium, verre, caoutchouc, latex et même céramique.

Choisissez donc des matières douces pour votre corps et faciles à laver. Le gode anal doit contenir du garde-feu dans le but d’éviter les effets de la succion.

2. Bien nettoyer son gode

Il est important de bien nettoyer votre gode avant et après utilisation, car il accumulera de la poussière avec le temps. Avant l’utilisation d’un gode, s’il est en silicone, en verre ou en acier inoxydable sans moteur, la solution idéale est de le mettre dans une casserole d’eau bouillante pendant environ 10 minutes, de le laver avec du savon et de le rincer abondamment.

Si vous prévoyez d’utiliser le gode tout de suite, vous n’avez pas besoin de le laisser sécher complètement. Secouez-le simplement. Si vous nettoyez ces jouets érotiques après utilisation ou à des fins d’entretien, n’oubliez pas de les laisser sécher à l’air libre pour simplifier l’accumulation de peluches et de bien les sécher avant de les ranger pour éviter la croissance bactérienne.

3. Opter pour un gode avec du lubrifiant

La quantité de lubrifiant ne peut jamais être excessive. Quelle que soit la façon dont vous utilisez votre gode – par voie anale ou vaginale, ou avec un partenaire consentant ou en solo – vous avez besoin de lubrifiant. Recherchez le matériau de votre jouet avant de sélectionner le bon lubrifiant.

Si vous choisissez des jouets en silicone, évitez les lubrifiants à base de silicone, car ils peuvent endommager les jouets en silicone. Les lubrifiants à base d’eau et d’huile peuvent être utilisés en toute sécurité sur les jouets en silicone ainsi que sur le verre et l’acier inoxydable.

Cependant, les lubrifiants à base d’huile ne peuvent pas être utilisés avec des préservatifs en latex. En d’autres termes, vous ne pouvez pas l’employer si vous mettez un préservatif sur le jouet. Nous vous recommandons de choisir un lubrifiant à base d’eau, car il est compatible avec tous les matériaux de sextoys et de préservatifs.

4. Se mettre dans l’ambiance avant de l’utiliser

Seul ou à deux, vous pouvez faire passer la température de votre séance à un niveau supérieur en créant une atmosphère sensuelle et érotique. Mais cette excitation intense détend vos muscles et, tel un orgasme, vous déplace à l’intérieur et auprès de canaux anal et vaginal.

Tamisez les lumières, allumez les bougies et mettez de la musique chaude. Planifiez vos draps de lit afin de ne pas être distrait ou de ne pas craindre de ruiner votre lit ou d’autres endroits lorsque vous êtes excité avec, si c’est votre truc, le plus gros gode du monde.

La stimulation telle que la pornographie visuelle, la pornographie audio ou les livres sur la littérature sexuelle peuvent vous aider à vous sentir stimulé. Il est également recommandé d’avoir des orgasmes péniens ou clitoridiens. Ou au moins, faites plaisir à vos organes génitaux avant d’utiliser un gode.

5. Utilisation gode : les différentes positions à découvrir

Jetez un œil sur ces quelques positions afin de vous plonger dans l’ambiance. Choisissez ce qui vous convient le mieux, en tenant compte du diamètre de votre gode.

S’allonger sur le dos

Beaucoup de gens se masturbent naturellement vers le plafond. Cela n’est pas des plus beaux, mais il fait souvent des merveilles. Faites coller vos genoux à votre ventre et incliner-les pour stimuler votre point G. Vous pouvez également mettre un oreiller sous le bas du dos ou les fesses pour vous mettre bien à l’aise.

Face contre terre

Vous pouvez aussi dormir sur le ventre. Si vous avez de longs bras, vous pouvez également coller le gode sur votre dos. Envisagez de placer un oreiller de soutien sous vos fesses pour soulever vos fesses pour un meilleur angle.

Sur le côté

Allongez-vous sur le côté, les pieds joints pour faire pénétrer votre gode. C’est aussi plus facile que de se masturber sur le ventre. Vous pouvez varier les positions selon vos désirs.

S’asseoir

Ne vous contentez pas de vous asseoir les pieds à plat sur le sol. Ils peuvent être placés sur le mur, le bureau ou devant la table pour garder les sextoys entièrement accessibles.

Les mains libres

Les godes à succion offrent également de nombreux choix. Collez votre gode au mur de votre douche pour une stimulation mains libres, ou fixez-le à votre table basse et empilez-le dessus. Cette position permet à vos mains de produire la stimulation clitoridienne.

6. Les préliminaires

Prenez le temps de vous stimuler manuellement pour vous échauffer avant d’utiliser le gode. Frottez votre clitoris et autres zones érogènes à la maison. Lorsque vous êtes prête, assurez-vous que votre vagin et votre anus sont bien lubrifiés pour pouvoir y mettre le jouet.

Si vous ne parvenez pas à produire convenablement de lubrifiant naturel (sperme), envisagez d’utiliser un lubrifiant à base de gel. L’important est d’écouter son corps sans en faire trop. Si vous êtes du genre à prendre du temps pour vous préparer à la pénétration, allez-y doucement !

7. Techniques pour utiliser un gode

  • Poussée profonde : cette option permet de stimuler le point G de manière intense, notamment avec des godes texturés.
  • Pénétration profonde : elle permet de stimuler le point A et le col de l’utérus.
  • Pénétration courte et douce : elle permet la stimulation des terminaisons nerveuses sensibles dans le 1/3 du vagin.
  • Pression d’écoutille : poussez la base du gode et déplacez-le vers le haut, en insérant le gode dans le vagin (comme si vous le poussiez hors de l’estomac). Faites ensuite glisser le haut du gode sur le point G tout en tirant le gode vers l’extérieur. Plus le gode est dur, plus la stimulation est intense et agréable.
  • Courbe : de nombreux godes et jouets ont des courbes prononcées spécialement conçues pour stimuler le point G.

Comment se servir d’un gode comme une experte ?

N’oubliez pas que chaque corps est unique et conçoit du plaisir et de l’excitation de différentes manières. La clé du succès consiste donc à décider exactement ce que vous aimez, comment vous l’aimez et où vous l’aimez.

Pour trouver l’expérience sexuelle confortable et exceptionnelle, seule ou en couple, vous pouvez vous servir d’un gode. Les lubrifiants procurent de nombreux avantages, le plus important étant l’augmentation de l’excitation, du plaisir et du confort sexuels pendant les rapports sexuels.